Des lignes contemporaines

Sylvain Le Guen donne des lignes contemporaines à des matériaux dont la vie artistique est séculaire, comme l’ivoire ou la nacre.
Le défi d’aujourd’hui consiste à les redécouvrir et les réinventer.
Eventailliste de son siècle, il continue de se nourrir des trésors du passé.
Leur mécanique enchantée, leur maîtrise parfaite, leur esthétique, portent une virtuosité qu’il sait rendre contemporaine. Sa créativité est riche de mariages nouveaux associant la nacre et l’ébène, l’acier et le cuir.
De collaborations avec d’autres artistes : peintres, plumassiers ou parfumeurs (Francis Kurkdjian, pour n’en citer qu’un).
D’inventions comme les éventails « pop-up » déployés en volumes surprenants au creux de chaque pli, et les éventails « origami » qui révèlent une architecture de pliages s’épanouissant en une 3D magique.
Autant d’objets d’art devant lesquels s’émerveiller en découvrant l’exceptionnelle complexité de leur légèreté.

Suite...