La maîtrise des matières

Un constant travail de recherche expérimentale anime Sylvain Le Guen. Toute la maestria de son art réside dans le choix, le façonnage et la combinaison des matières. Pour qu’elles donnent le meilleur d’elles-mêmes il faut bien les traiter mais surtout veiller à l’interaction de l’une avec l’autre.
Le jeu de la lumière révèle les transparences et les nuances de couleurs dont dépendent les effets de textures et de brillance. Si bien qu’il s’agisse de plumes, de gaze de soie, de satin ou de cuir, ornés de paillettes microscopiques ou de savantes broderies, la réussite tient en trois mots : matière, lumière et maîtrise.
Travail des plumes : délicatesse, glamour et légèreté. Elles donnent envie d’être effleurées de la main comme du regard. Le « sabré de paon », technique maison, est le résultat d’une étude sur la structure des plumes et des procédés d’assemblage, pour un rendu velours inédit.

Suite...